Archives mensuelles : mai 2011

A Reims, les anges sourient de nouveau

Ces derniers jours des forces maléfiques conduites par l’arachnéide Kumo ont régné sur la Cité des sacres

Kumo l'araignée machine

proclamant haut et fort par le moyen d’une propagande subtile crachée depuis les entrailles de la Bête immonde, la puissance des esprits malins

Kumo darde son venin

Pour cela ces diables redoutés ont su obtenir l’alliance de ces vieilles gardiennes cracheuses d’eau (mais par la gueule) que sont les gargouilles

gargouilles de Reims

Même la Reine de Saba, Reine de Midi -habituée aux énigmes et impressionnée par la sagesse de Salomon- et saint Rigobert lui-même et peut-être Isaïe demeuraient interdits, blancs d’effroi devant ces imprévisibles ennemis :

saint Rigobert, la Reine de Saba et peut-être Isaïe à Reims

Puis soudain, à pas de loup, voltigeant sans bruit dans la nuit champenoise du 5 mai 2011, des anges se réunissent en conseil et décident d’un plan d’action, en fait d’une véritable guerre, une guerre d’éclairs, de feu, de vive lumière, et déclenchent immédiatement la Grande Bataille. Avisés quelques Rémois accourent et constatent la merveille

spectacle de lumière Cathédrale de Reims

Assurés du concours céleste, aidés par quelques hommes de bonne volonté les anges contre-attaquent, se lancent à l’assaut de la forteresse encore occupée par l’ennemi. C’est miracle et splendeur de voir la multitude terrestre et céleste gravir l’ancien monument

spectacle de lumière Reims 800 ans Notre-Dame

spectacle de lumière 800 ans Reims

Tumultueux, âpre mais victorieux est le combat. Bientôt la rumeur circule par toute la Cité colportée par les faucons pélerins que les hommes savent dresser

Reims illuminations mai 2011

Des quatre horizons et des quatre fleuves du Paradis la nouvelle se répand, les trompettes sonnent, les tambours battent. Accourez, oyez, venez et voyez ! Les anges victorieux reprennent peu à peu leur place et savourent leur victoire :

l'Ange au sourire et ses compagnons

la Reine de Saba et saint Rigobert ont repris couleurs :

Reine de Saba en couleurs à Reims

Demain le Couronnement de Marie à Notre-Dame de Reims fera à nouveau mémoire des 800 ans de la construction de la cathédrale de Reims

le couronnement de Marie à Reims

et « l’ANGE AU SOURIRE » veillera à nouveau sur la belle Cité de Reims

Ange au sourire de Reims

« …La Reine de Midi se lévera au jour du Jugement… …pour entendre la sagesse de Salomon,

et voici, il y a ici plus que Salomon. »

Luc, 11 : 31

Couronnement de Marie à Reims

l’original de cette sculpture est déposé au « Musée du Tau » au sud de la cathéderale

 

Voici donc ici mis en récit le spectacle que pourront voir les Rémois et les visiteurs à partir de cette nuit du vendredi 6 mai 2011, dans le cadre des nombreuses cérémonies qui vont se dérouler à l’occasion du 8 ème centenaire de Notre-Dame de Reims. Mai 1211-Mai à octobre 2011.

Tous renseignements vous sont accessibles sur le site des « Amis de la cathédrale de Reims » et celui établi par la Ville de Reims :

http://www.amis-cathedrale-reims.fr

http://www.cathedraledereims.fr

Spectacle de lumière par « Skertzo » conception Jean-Michel Quesne et Hélène Richard

« Kumo » = compagnie « la Machine » direction artistique François Delarozières

Texte de cette note et photographies de Jean-Pierre Boureux, reproduction interdite sauf accord de l’auteur, comme il en est des autres notes de ce blogue.

Ces spectables de lumière sont programmés en mai les vendredi, samedi et dimanche à partir de 22 h 30 (3 spectacles de 25 minutes chacun, toute la période)

                                                                     en juin, du jeudi au dimanche à partir de 23 h 

                                                                     en juillet, du mardi au dimanche  »            « 

                                                                     en août,   »                   »                 22 h

en septembre, du jeudi au dimanche à 21 h

                                                                     en octobre, du vendredi au dimanche à 20 h 30 

 

Pour deux sergents au Chemin des Dames

L’un, Paul Dumont, connu par son fait d’armes peu ordinaire d’avoir libéré le Fort de Douaumont, a été blessé à Paissy, canton de Craonne sur le Chemin des Dames, le 16 avril 1917, l’autre, Eduard Miles, sergent de l’armée allemande, fut tué au « Winterberg » près de Craonne le 5 mai 1917. L’un héros presque malgré lui ne s’est jamais lui-même auréolé de sa bravoure, l’autre a trouvé une mort qu’il ne recherchait pas. Les deux sont des soldats du rang entraînés dans une guerre atroce.

Ces faits, ainsi que la décision du Conseil municipal de Paissy de replanter un arbre vers le lieu-dit « l’arbre de Paissy » nous ont incité à organiser une journée franco-allemande du souvenir, placée sous l’égide du Comité du Mémorial de Cerny-en-Laonnois et soutenue par des fondations, associations et dons privés. Elle s’est dès l’origine positionnée dans un esprit participatif familial et non officiel et étayée pour ceux qui le souhaitent par une remembrance religieuse d’inspiration oecuménique dans la lignée de la création du Mémorial et de la volonté de construire une Europe fraternelle.

_____________________________________________________________________

Sous l’égide du Comité du Mémorial du Chemin des Dames et des communes de Cerny-en-Laonnois et Paissy 

JOURNEE DU SOUVENIR  FRANCO-ALLEMAND

AU CHEMIN DES DAMES 

Samedi 21 mai 2011

MATIN 

Mémorial de Cerny-en-Laonnois 

10 H 30 : début de la cérémonie

Allocution de Madame de La Maisonneuve Présidente du Comité du Mémorial

Evocation du Sergent allemand Eduard MILES (1885 – 1917) par Monsieur Edgar                       GERSTNER, son petit-fils, puis dévoilement d’une plaque

11 H : fin de la cérémonie officielle au Mémorial


11 H 10 : Evocations historiques dans les cimetières français et allemands : Sergent Paul Dumont (1895 – 1976), héros de Douaumont blessé à Paissy le 16 avril 1917, parrain de la 273ème promotion de l’ENSOA « Sergent DUMONT » avec allocution du Général (2S) Baudouin PILLON. Rappel de la visite de Charles De Gaulle et Konrad Adenauer au Mémorial le 8 juillet 1962 (*)

APRES-MIDI

Commune de Paissy 

15 H :

– Plantation d’un nouvel « Arbre de Paissy » vers son précédent emplacement sur le plateau à la sortie de Paissy vers le ‘Poteau d’Ailles’ (D102), premier chemin pierré à droite ; allocutions de la Municipalité et de M. Jean-Pierre Boureux, historien

15 H 45 :

Hommage de Paissy à Paul Dumont et à des officiers, sous-officiers et soldats de la 38ème Division d’Infanterie du Général Guyot d’Asnières de Salins.

Allocutions et dévoilement d’une plaque commémorative « Paul Dumont »
Visite patrimoniale de Paissy avec exposition d’objets symboliques prêtés par les familles DUMONT et GERSTNER et présentation de documents audiovisuels dont certains inédits.

18 H :

-Messe en l’église de Paissy, en hommage aux combattants de tous les belligérants du Chemin des Dames, et en mémoire des deux sergents E. MILES et P. DUMONT.
L’homélie du Père Servais sera accompagnée de la lecture de textes de Pierre Teilhard de Chardin, caporal brancardier au 4ème RMZT de la 38ème DI durant toute
la Grande Guerre.

sergent Paul Dumont

Photographie officielle du sergent Paul Dumont effectuée par le service photographique des armées en 1916

 (*) cette rencontre n’a pas eu lieu. Dans « La lettre du Chemin des Dames », n°25, été 2012, M. Guy Marival explique comment il est arrivé à cette certitude. En historien objectif il rétablit la vérité sur cet épisode inventé et propagé entre 1962 et aujourd’hui. Pour décevante qu’elle soit, peut-être, seule la vérité importe.

Guy Marival, Enquête sur sur un événement qui n’a pas eu lieu, dans « La lettre du Chemin des Dames », n°25, été 2012, p.3-7.

Organisation :

Jean-Pierre Boureux : jp[arobase]boureux.fr

André Peltre : ajpeltre[arobase]aol.com