Vailly dans la mémoire d’octobre 1914

Dans le cadre du centenaire de 1914 il allait de soi que la Ville de Vailly-sur-Aisne commémorerait d’une manière ou d’une autre les tragiques événements que nos ancêtres ont vécu, tout spécialement la ‘Bataille de Vailly’ des 30 et 31 octobre 1914 (lire notre article sur ce sujet dans le blog de l’APEV référencé en lien plus bas). Nombre d’entre eux périrent, leurs noms sont inscrits sur le monument aux morts de la commune, ils ont été énoncés par le président de l’association locale des Anciens Combattants au cours d’une cérémonie émouvante à laquelle ont pris part de nombreux Vaillysiens et des ‘importants’ attendus.

Dans leurs lettres les poilus font assez souvent référence à leur inutile sacrifice, aux nantis, aux planqués de l’arrière, à leur hiérarchie militaire. Il faut le savoir comme il est bon de s’apercevoir aujourd’hui que le pouvoir, comme tout pouvoir, use des ficelles détendues mais toujours prégnantes de la théâtralisation et mise en scène pour se conforter. Reste aux insignifiants de s’associer à ce pouvoir, de le combattre ou d’ignorer le tout, à l’écart des rumeurs vaines du monde. Quelque soit l’époque ne demeurent vrais que l’engagement gratuit et le service à autrui, le reste importe assez peu car l’excès périt dans les strates du temps.

salut des drapeaux 'aux morts'

Nous nous sommes émus ‘aux Morts’, au drapeau, aux litanies. Aux cuivres et aux couleurs. A certaines phrases des discours, quand d’autres étaient approximatives, dont celles sur le nombre des victimes ou celles sur des bribes d’histoire de la ville.

Musik3W JeunesSPVWPavillonRefletsW TroisEtatsW

Pas bien satisfaisante pour nous, l’absence totale de référence à l’action menée par l’association du patrimoine et de l’environnement vaillysiens (APEV) qui oeuvre depuis plus d’un lustre à faire connaître et défendre certains aspects de la culture propre à la bourgade. Entre temps je me suis entretenu de cela avec le maire et l’affaire est close, il faut avancer et réaliser des choses en commun, nuancer, trouver un consensus.

Dix-sept articles sur cent-quatre-vingt  de ce blog concernent ce lieu qui se trouve être ma ville natale, raison principale de cette abondance pour cause d’un attachement sentimental à ce lieu, excessif sans doute mais bien réel (pour les trouver taper ‘Vailly’ dans le rectangle de recherche). L’autre raison est le fait d’habiter un ex champ de bataille. Nombre de ceux qui résident dans la présence tactile des batailles ont une approche d’ordinaire mesurée de la guerre et sont plus sensibles que d’autres, aussi bien à la vaine gloire qu’au tragique héroïsme.

Souvenons-nous. Dans la paix, pour la paix, rien que pour la paix. Les morts sont inscrits dans la pierre, ils sont trop nombreux, emplissent les marges de la face sculptée. Faudrait-il un jour ajouter un étage, déployer des ailes latérales à ce monument ? La folie des hommes perdure de siècles en siècles. Songeons-y !

Monument VaillyEnsemble sculpté du monumentInscriptionDMonument texte sur l'arrière du monument

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s