Le désert de M. Villani.

Dans ‘le Monde des Livres‘du vendredi 14 septembre 2012 M. Cédric Villani présente aux lecteurs par le biais de Mme Julie Clarini son livre « Théorème vivant« , Grasset, 2012, 288 p.

Parmi les divers arguments que l’auteur avance figure l’idée des mathématiques vivantes. Je le cite : … Et puis ce titre c’est aussi une façon d’insister sur le caractère vivant des mathématiques. Les mathématiques pour les gens, c’est mort, immuable depuis des siècles. Or ce n’est pas du tout cela, c’est foisonnant, c’est en perpétuelle évolution. La référence qui me vient à l’esprit, c’est un livre que je lisais quand j’étais enfant, de la collection « Walt Disney Nature » qui s’appelait Désert vivant. … …Personne n’imagine le désert ainsi et personne n’imagine un théorème comme quelque chose de vivant. …

Et bien ce livre a également peuplé mes rêves de gamin, m’entraînant au-delà des réalités usuelles et aguichantes de la nature peuplée des rives d’Aisne, des plateaux ensoleillés qui surplombent exposés au sud le cours de cette rivière. Quand par des étés très chauds stridulait la cigale de Bourgogne, quand en ces mêmes heures je parvenais à distinguer parmi les tiges herbacées la silhouette à nulle autre pareille de la mante religieuse, alors oui j’étais comme emporté vers ce désert vivant imaginaire et présent tout à la fois.

Walt Disney, Désert vivant, texte de P.-A. Gruénais, Hachette, 1955, 94 p.

Je me souviens que cet ouvrage, luxueux pour l’époque avec quelques illustrations pleine page en couleurs, visuel encore bien rare, voisinait avec une publication de Larousse intitulée : ‘ Beautés de la flore exotique‘ qui produisait sur moi le même effet. J’ai conservé ces deux ouvrages, le second porte encore son prix de 1955 : 1600 fr. Sans doute une somme élevée pour l’époque. Ci-dessus ce livre de Walt Disney et Hachette, encore sous sa protection en papier cristal dont nous usions pour revêtir nos plus précieux livres. Gestes oubliés gestes d’attention et de délicatesse que la richesse déshabitue des moeurs du temps présent.

combat d'un rat kangourou et d'un crotale

combat d’un rat kangourou et d’un crotale

Nous baignons aujourd’hui dans un océan d’images duquel émergent quelques clichés dignes d’intérêt mais la magie n’opère plus de la même façon puisque l’abondance entraîne immanquablement lassitude, affaiblissement et manque d’appêtit. C’est pourquoi j’essaie d’expliquer un peu de cela cela à nos petits-enfants lorsque je leur confie ces menus trésors d’antan. Et si la lecture de ces anciens livres leur ouvre la voie des mathématiques, de la science et de la connaissance alors M. Villani sera sans doute ravi d’avoir confié ses souvenirs personnels aux lecteurs et de m’avoir donné l’occasion de rédiger ces lignes, ce pourquoi je luis suis redevable et l’en remercie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s