Ma tonkiki matonkiki ma tonkinoise…

jonque tonkinoise, maquette du XIXe s.

Comme vous le voyez, ma tonkinoise est cette jonque. Elle me vient d’un arrière-grand-oncle côté maternel qui selon la tradition orale familiale aurait participé à l’une des guerres du Tonkin, il était du reste surnommé le Tonkinois. Loin dans le temps et l’espace mais essayons d’y comprendre quelque chose. Le Tonkin est une ancienne province annamite, aujourd’hui rattachée au Viêt-nam, lui même issu d’une partie de l’Indochine française.

France et Tonkin sur un globe allemand de 1869

La France est intervenue dans cette région à partir de 1873. Elle a lutté (Garnier, Courbet) contre des troupes irrégulières chinoises nommées les ‘Pavillons noirs’ -T’ai-P’ing jusqu’en 1885 (Lang Son) puis la Chine accorde à la France le Tonkin et un protectorat sur l’Annam. A la fin du siècle la Chine est démantelée, la France et la Grande-Bretagne dominent le monde et l’Europe est la première puissance mondiale.

image d'Epinal représentant la guerre du Tonkin

troupes françaises contre ‘Pavillons noirs’ sur une image d’Epinal.

 

le Tonkin sur une carte d'atlas en 1923

carte du Bas-Tonkin sur l’Atlas Universel Quillet, le Monde français, 1923

 

Voilà comment à partir d’un objet on peut refaire le monde, s’interroger sur l’histoire, voyager jusqu’à cette magnifique Baie d’Along (orthographe française) et ses étranges pains de sucre surgissant des flots, formation karstique que l’on retrouve aussi dans la province de Guangxi, à Guilin en Chine. Bien des souvenirs de la colonisation demeurent, amers ou heureux, témoins d’une page de notre histoire souvent disputés avec nos voisins, britanniques en premier lieu car on ne prête qu’aux riches. Il est vain de débattre des avantages et inconvénients de la colonisation car c’est le principe même de colonisation qui est vicié dès l’origine ; il ne pouvait aboutir qu’à la décolonisation. Entre les deux points des êtres humains ont souffert pendant que d’autres ont amassé des biens, souvent dans des zones de non droit où règne la loi du plus fort.

carte postale de la présence française au Tonkin

carte postale extraite de l’ouvrage d’E. et G. Deroo et M.-C. de Taillac « Aux Colonies, où l’on découvre les vestiges d’un empire englouti », France-Loisirs, Paris, 1992, p.99

Je ne saurais clore sans évoquer l’illustre chanson ‘Ma tonkinoise’ musique de Vincent Scotto et paroles d’Henri Christiné, inspirée par ‘le Navigatore’ de G. Villard. Chantée par Polin en 1906 elle a intégré le répertoire de nombreux artistes dont Mistinguett, M. Chevalier puis Joséphine Baker en 1930. Ses paroles ont été détournées par Théodore Botrel qui en fit une romance d’amour troupier également célèbre. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette chanson qui fait partie du répertoire culturel français en chansons vous pourriez consulter avec profit :

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Petite_Tonkinoise

et sur l’Indochine le très beau et riche site lié ci-dessous où vous pourrez admirer entre autres quelques clichés d’époque coloniale et lire des écrits des plus signifiants :

http://belleindochine.free.fr/sommaire.htm

7 réflexions au sujet de « Ma tonkiki matonkiki ma tonkinoise… »

  1. Bonneau

    Bonjour monsieur,
    Pendant de nombreuses recherches sur le net, je suis arrivé sur votre blog ou j’ai pu voir la photo de votre Tonkinoise. Je parle de la jonque bien sûr. Je viens d’acheter chez un brocanteur la copie exacte de ce très beau modèle qui a besoin d’être rstaurée. Je ne voudrais pas abuser de votre bonne volonté, mais si vous aviez la gentillesse de bien vouloir m’envoyer quelques photos complémentaires, surtout du pont et de son accastillage, je pourrais la remettre en état.
    Permettez moi d’autre part de vous féliciter sur la qualité de vos ouvrages dont j’ai pu avoir un aperçu sur le net.
    Bien à vous.

    .

    J'aime

    Répondre
  2. Viarnaud

    Bonjour monsieur
    Ayant consulté votre blog concernant votre maquette de jonque tonkinoise je permet de prendre contact avec vous .En effet j’en possède une en tout point identique à la vôtre que j’ai confié à un de mes amis pour la restaurer .Ayant beaucoup de difficultés à obtenir des renseignements sur l’accastillage et légèrement pouvez vous s’il vous plait m’envoyer quelques vies de la votre.Celle qui est en ma possession est munie de 3 roofs noir et d’un matd’artimon ?d’autrepart dans les accessoires j’ai une sorte de tambour et une bassine en fer qui je pense ers une boussole ?elle est aussi équipée d’un gouvernail latéral qui sont peut être au nombre de 2 .Je serai surtout intéressé par des vues du gréement dont il ne me reste quasiment rien .On peut observer sur votre maquette l’a créé positionnée sur le côté tribord et je pense que sa position est sur la proue bien fixée sur les 2 taquets avant ce qui permettrait de la lever au cabestan situe derrière la mat de misaine qu’ pensez vous? Merci de votre coopération et à bientôt »

    J'aime

    Répondre
  3. Eloy

    Je découvre quelques années après votre blog…
    Je viens d’heriter D’une jonque très semblable
    il faut absolument que je la restaure
    Avez des photos, svp…
    C’est sur j’arrive 5-6 ans après votre publication…
    Merci!

    J'aime

    Répondre
  4. MICLAM

    Eloy et tous bonjour,
    J’ai aussi la même maquette, avec quelques travaux de rénovation sur les cordages et voiles. J’ai donc besoin d’un plan des voiles et de l’ensemble des manoeuvres.
    Après maintes recherches sur internet (jonque, junk, junque, …….) on ne trouve pas grand chose.
    Mais, voilà que sur EBAY, je trouve un anglais vendant quelques pages, de 1938, illustrées, représentant devinez quoi?? Notre fameuse jonque qui apparait, avec toutes les informations sur l’utilisation de ces jonques.
    Chercher sur google:
    Trading junk from the upper Yangtze
    Michel

    J'aime

    Répondre
    1. voirdit Auteur de l’article

      Merci beaucoup pour ces informations, les sites que vous signalez donnent effectivement des informations intéressantes au sujet de ces embarcations traditionnelles. Bonne poursuite de votre travail, JPB

      J'aime

      Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s